Armurier : tout ce qu'il faut savoir sur ce métier

Le nom «armurier» désigne en réalité différents professionnels qui exercent des métiers directement liés aux armes. En clair, l’appellation « armurier » désigne non seulement le professionnel qui intervient dans l’un des processus de fabrication d’une arme. Mais, cette appellation désigne aussi le professionnel qui s’occupe de commercialiser les armes au détail. Généralement, ce dernier vend des armes de chasse, des armes de tir sportif, des armes de collection...

Un armurier peut donc fabriquer, réparer et vendre des armes à feu. Toutefois, il peut aussi pratiquer seulement l'une de ces trois activités et être armurier.

L’armurier se sert du métal et du bois pour fabriquer des armes à feu. Il peut suivre des plans spécifiques pour effectuer la fabrication des armes à feu. Ou encore, il peut fabriquer des armes à feu qui auront pour but d’enrichir ses créations personnelles.

Le plus souvent, les armuriers sont nombreux à travailler sur un projet commun de fabrication d’une même arme. Cette collaboration s’avère nécessaire parce que les spécialités sont très complexes (armurier bois, armurier fer, armurier garnisseur, armurier graveur, armurier décorateur bois...).

En effet, la fabrication d’une arme à feu exige :

- Un parfait ajustage du canon sur la bascule

- Une excellente maîtrise des systèmes de percussion et d’extraction

- Une excellente maîtrise du mécanisme d’armement

- ...

De nombreux autres détails non énumérés s’ajoutent également à ces quelques exigences. Par conséquent, la présence d’artisans armuriers de différentes spécialités sur un même projet de fabrication d’armes ne peut qu’être justifiée.

L’armurier a aussi pour mission de solutionner les divers dysfonctionnements qu’une arme à feu peut avoir (armes enrayées, percuteurs endommagés...). Il se charge de la conception et de l’installation des nouvelles crosses. Il effectue les différents réglages sur les armes à feu...

Et aussi, selon le goût de chaque client, l’armurier personnalise le côté esthétique des armes à feu en les décorant. Ceci, grâce notamment à ses habiletés de graveur. L’armurier peut travailler pour la police ou la gendarmerie. Il impressionne notamment par la précision de ses gestes techniques.

La restauration des armes à feu représente notamment un domaine dans lequel l’armurier est le plus souvent sollicité. Car, en matière de restauration la majorité des pièces ne sont plus disponibles sur le marché. L’armurier redonne alors vie aux armes anciennes grâce à des pièces qu’il fabrique lui-même.

Pour finir, l’armurier peut tout aussi bien ouvrir son propre commerce à lui et vendre des armes à feu. En addition aux armes à feu, l’armurier propose aussi généralement en vente des armes blanches comme les couteaux. Les clients de l’armurier sont le plus souvent des tireurs sportifs, des chasseurs, des collectionneurs...

L’armurier respecte rigoureusement les lois qui sont en vigueur sur la vente et la détention des armes.


Retrouvez toutes vos armes et conseils chez Foch Armes.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !