Vol ou perte d’armes : Que devez-vous faire ?

Quelques-uns des dangers permanents qu’un détenteur d’arme court sont tout simplement le vol ou la perte de son arme. Voici donc ce que vous devez faire si jamais vous vous retrouvez dans une situation de vol ou de perte de votre arme.

Si vous réalisez avoir perdu votre arme, un élément d’arme ou des munitions s’inscrivant tous dans les catégories A, B ou C, vous devez faire preuve de réactivité. En clair, vous devez très rapidement vous rendre dans un commissariat de police ou dans une brigade de gendarmerie pour faire une déclaration. Naturellement, cette déclaration sera une déclaration de perte d’arme.

La démarche que vous aurez à effectuer reste la même si vous réalisez que votre arme a été volée. Vous devez immédiatement vous rendre dans un commissariat de police ou dans une brigade de gendarmerie pour faire une déclaration de vol d’arme.

Si vous ne respectez pas ces règles, vous serez puni d’une amende de 750 euros.

Dans la déclaration que vous aurez à faire chez les forces de l’ordre, vous aurez à fidèlement relater les faits. En clair, vous devez fournir des détails précis sur les circonstances dans lesquelles la perte ou le vol de votre arme est survenu. Aussi, vous devez donner toutes les informations suivantes sur l’arme :

• La marque

• Le modèle

• Le calibre

• Le numéro de série et le numéro de catégorie

Vous recevrez alors un récépissé après avoir effectué votre déclaration de perte ou de vol.

Le commissariat ou la gendarmerie se chargera de transmettre la déclaration que vous avez effectué à la préfecture qui vous a délivré l’autorisation ou le récépissé de déclaration.

Vous pouvez obtenir une nouvelle autorisation si vous la demandez (informez-vous auprès de vos préfectures respectives).


Pour toute question contactez Foch Armes.


Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !